• Travailler gratuitement

    Extrait d'un article publié sur le site de Télérama

    Début novembre, chez les graphistes, on a poussé un soupir de soulagement : le site Wilogo a annoncé qu’il cessait son activité. […]

    Wilogo incarne un fléau qui se répand en dehors de toute réglementation depuis 2003 : le travail gratuit en ligne. Le principe est simple : un commanditaire veut un nouveau logo ? Plutôt que de contacter une agence, de regarder des books, de demander un devis, de cultiver son regard, il s’adresse à un site qui met des graphistes en compétition. Ce site obtient sans le moindre effort des dizaines de propositions qu’il soumet au client. Une seule sera retenue et payée, tandis que l’intermédiaire se mettra une belle commission dans la poche (jusqu’à 50 % de marge). Les autres participants auront travaillé à l’œil.

    Suite de l'article…

    Rappel : Rabagnac Graphism' se refuse de participer aux faux concours et appels d’offres non rémunérés.

    « Plans cabane2016 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :